|

Partenaire commercial HORMESYS SASU

Les 10 facteurs de résilience

11.07.2022 Catalina Mariuta 0
Les 10 facteurs de résilience

Quelle est la différence entre l'ami qui se relève après la faillite de son entreprise et l'ami qui n'arrive pas à reprendre sa vie en main après un divorce ? Qu'est-ce qui distingue le voisin qui vous salue avec le sourire malgré ses difficultés du collègue qui explose toujours sous la pression ? C'est la résilience. Nous sommes très enthousiastes à l'idée de parler de la résilience, mais la question est la suivante : comment devient-on résilient ? La résilience d'une personne est-elle innée ou peut-elle être développée ? La réponse est : les deux sont vrais. Il y a quelques traits de personnalité qui sont innés et d'autres qui nous sont donnés par notre éducation. Ce qui est très important, cependant, c'est que certains aspects de la résilience peuvent toujours être développés.

Si je veux devenir plus résilient, il est très utile de connaître les facteurs de résilience individuels, d'identifier le niveau actuel de développement de chaque facteur et de décider concrètement quels sont les éléments que je veux changer/développer. De cette façon, nous pouvons améliorer nos capacités de résilience étape par étape à long terme.

Mais quels sont les 10 facteurs de résilience ?

Le modèle de résilience Persolog® décrit 10 facteurs. Nous les présentons brièvement ici :

1. L'acceptation - accepter le passé et ce qui ne peut être changé.

De nombreuses personnes n'acceptent pas facilement les situations auxquelles elles sont confrontées, mais il est important de comprendre que certaines choses ne peuvent pas changer et ne peuvent pas être influencées par nous. Que ce soit le comportement de nos semblables ou les événements du passé. L'acceptation signifie accepter ce qui ne peut pas être changé, même si c'est difficile. Car c'est ainsi que nous pouvons mieux lâcher le passé et aller vers l'avenir sans un " lourd sac à dos".

2. La responsabilité - prendre sa vie en main

Suis-je conscient que je suis le seul à porter la responsabilité de mes actes ? Les personnes résilientes se sentent responsables de leurs propres pensées et actions. Il y a des choses que nous ne pouvons tout simplement pas influencer. Que demain soit une belle journée avec beaucoup de soleil ou qu'il pleuve des cordes, nous n'y pouvons rien. Mais ce qui ne dépend que de nous, c'est la façon dont nous réagissons à la situation qui se présente. C'est à nous de décider si nous prenons un parapluie avec nous ou si nous devons marcher sous la pluie froide. Si nous assumons la responsabilité de nos actes, nous pouvons alors réussir à sortir du rôle de victime et à percevoir notre champ d'action. De cette manière, nous pouvons influencer activement notre vie.

3. L'efficacité auto-perçue - la croyance en nos propres compétences.

L'efficacité auto-perçue signifie croire en nous-mêmes et en nos propres capacités et être convaincu que nous pouvons surmonter les problèmes ou les défis de notre vie grâce à nos compétences. "Comment puis-je faire cela ?" doit devenir "Je peux le faire !". Il est important que nous soyons également convaincus de ce que nous faisons afin de relever réellement les défis et de ne pas les subir passivement.

4. Les émotions positives - influencer consciemment nos propres émotions

Les émotions positives libèrent des forces insoupçonnées en nous et peuvent nous donner envie "d'arracher des arbres". Nous nous sentons alors tout simplement très bien ! Les émotions négatives, en revanche, peuvent soudainement éclipser tout ce qui est positif et bon. Les personnes résilientes parviennent à ne pas laisser les émotions négatives les abattre en permanence et à s'autoriser des émotions positives même dans des situations difficiles.

5. Le contrôle des pulsions - remettre en question les premières pulsions au lieu d'agir par réflexe

Dans la vie quotidienne, il y a souvent des moments où nous avons envie de craquer. De nombreuses personnes ont en fait tendance à suivre leur première impulsion et à agir par réflexe. Il est toutefois important de remettre en question ces impulsions afin de pouvoir contrôler consciemment notre réaction à certains déclencheurs et d'éviter les débordements émotionnels que nous regrettons généralement par la suite. De cette manière, nous réduisons les tensions avec nos semblables et pouvons traverser la vie plus sereinement.

6. L'optimisme réaliste - Une attente confiante et optimiste.

Le facteur "optimisme réaliste" consiste à se concentrer sur les aspects positifs d'une situation sans négliger les difficultés ou les problèmes éventuels. De cette manière, nous pouvons éviter une euphorie malsaine qui passe à côté des circonstances réelles et continuer à regarder l'avenir de manière positive. C'est un bon facteur de protection pour notre santé mentale. Après tout, les personnes qui ont une attitude optimiste se portent manifestement mieux, car elles s'inquiètent globalement moins que les personnes qui ont tendance à penser de manière pessimiste.

7. Recherche des solutions - la conviction qu'un problème peut fondamentalement être résolu.

Il s'agit de remettre en question les problèmes et d'épuiser toutes les possibilités qui existent pour trouver des solutions créatives. Même si le plan A ne fonctionne pas, on peut toujours passer au plan B ou C - voire même au plan D. Les personnes orientées vers les solutions se fixent des objectifs clairs et réfléchissent soigneusement à la manière de les atteindre. Idéalement, elles envisagent également les difficultés qui pourraient se mettre en travers de leur chemin vers l'objectif. De cette façon, elles ne sont pas facilement déstabilisées.

8. Le soutien social - avoir et utiliser des relations fiables.

Qui puis-je appeler à 4 heures du matin lorsque j'ai besoin d'une aide urgente ? Les relations sociales répondent à notre besoin fondamental d'attachement, de protection et de sécurité. Un réseau social stable a donc un effet positif sur nous en tant qu'êtres humains. Si nous savons que nous pouvons compter sur notre famille et nos amis et les appeler en cas d'urgence, même au milieu de la nuit, nous sommes mieux placés en cas de crise, car nous ne sommes pas seuls. Lorsque nous pouvons partager nos inquiétudes, nos peurs et nos difficultés, le fardeau devient plus léger.

9. L'analyse des causes - analyser les situations et identifier les causes.

L'analyse des causes décrit la capacité à analyser des situations difficiles et à identifier correctement les raisons pour lesquelles elles se sont produites. Cette analyse ciblée d'une situation nous aide à éviter de répéter les mêmes erreurs et de gaspiller de l'énergie sur des choses qui ne peuvent de toute façon pas être changées.

10. L'empathie - se mettre émotionnellement à la place d'autrui

Puis-je me mettre à la place des autres sur le plan émotionnel ? Est-ce que je comprends leur joie, leur tristesse ou leur colère ? Les personnes empathiques parviennent à trouver les bons mots et à réagir de manière appropriée en fonction de la situation. Elles peuvent mieux comprendre les actions des autres et faire preuve d'empathie pour leurs besoins. Cela leur permet de façonner activement les relations et non seulement de mieux gérer les conflits, et parfois même de les prévenir.

Source : blog.persolog.com


Nous sommes heureux de vous accompagner sur les besoins spécifiques de votre organisation : appelez-nous au +33 617 47 12 56 ou envoyez-nous en émail à l’adresse persolog.france@gmail.com

N'HÉSITEZ PAS À PARTAGER !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More topics on the blog:

Conseils pour les rencontres : laissez votre personnalité briller

12. février 2022

C’est la Saint-Valentin et peut-être vous avez un premier rendez-vous. Nous avons tous vécu un premier rendez-vous terrible. Peut-être auriez-vous pu sourire davantage, parler un peu plus de vous, vous ...Savoir plus

5 méthodes pour mieux comprendre ce qui fait battre votre cœur !

11. janvier 2021

En début d'année on entend toujours la même chose : « Quels sont vos résolutions et vos objectifs pour 2021 ? »  Mais soyons honnêtes : la plupart du temps, ...Savoir plus

Le changement, c’est quoi exactement ? – Interview avec le Dr. Lana Ott, psychologue

16. mars 2020

Que signifie le changement ? "Changer signifie évoluer. Nous, les humains, sommes en constante évolution. Chaque défi auquel nous sommes confrontés conduit à un changement personnel - conscient ou inconscient, ...Savoir plus