Maison d'édition , Académie, Conseil Rh

Le stress en vacances ?

23.07.2019 Catalina Mariuta 0
Le stress en vacances ?

Quand on dit vacances, on dit le temps des horizons lointains, du « farniente » sur la plage, le bleu de la mer, les couchés de soleil, la liberté de ne rien faire et de se reposer toute la journée, les randonnées en montagne, les dîners entre amis. Bref, l’éloignement du stress et des soucis.

Il semble pourtant que cette période idyllique peut être aussi une source de stress. Comme Vincent Gury disait, « Les vacances, c’est tout un travail de repos très difficile »

D’après une enquête réalisée en juin 2019 par Wrike, la plateforme de gestion du travail collaboratif, 78% des employés français sont stressés avant de partir en vacances, et 70% à leur retour.

Le départ en vacances serait paradoxalement difficile pour une grande majorité des salariés français. 78% déclarent être stressés avant de partir en vacances et la moitié d’entre eux (36%) se dit même « vraiment stressés ». Les femmes sont particulièrement touchées par le phénomène. 41% sont « vraiment stressées » contre seulement 33% des hommes. Les jeunes (18-38 ans) semblent les moins impactés par ce stress ambiant. Ils sont seulement 23% à se déclarer stressés contre leurs aînés qui sont 48% à être stressés chez la génération X (39-54 ans) et 45% chez les baby-boomers (55-73 ans).

D’après la même enquête, les vacances elles-mêmes ne réduisent que momentanément le niveau de stress, qui réapparaît dès le retour au bureau. De retour de vacances, près de 32% des personnes interrogées se déclarent extrêmement et très stressés, 38% légèrement, enfin seules 30% pas du tout.Là encore, les femmes sont plus stressées que les hommes à leur retour de vacances, plus de 48% d’entre elles se disant extrêmement et très stressées, contre 22% pour les hommes. En termes de génération, les Baby Boomers sont les plus stressés lorsqu’il s’agit de retourner au travail. 45% se disent « très stressés » contre 32% pour les jeunes et 29% pour la génération X.

Mais pourquoi ce stress qui peut se manifester avant, pendant et même après les vacances ?

Parmi les causes de stress avant le départ en vacances on peut mentionner leur coût - car on le sait bien, les vacances finissent par coûter presque toujours plus cher que prévu, l’anxiété liée à l’idée de sortir de chez soi, l’inquiétude quant à la garde d’un animal de compagnie ou l’arrosage des plantes ; pour ne plus parler de la crainte de prendre l’avion, le train, le bateau au bien anticiper excessivement négativement les bouchons ou autres attentes.

Sur le plan professionnel, il peut y avoir un sentiment d’inaccompli qui peut surgir d’un gros projet sur lequel on doit mettre les bouchées doubles avant de partir, satisfaire des clients exigeants avec lesquels il existe une relation de dépendance forte, laisser le bon set de consignes aux collègues ou bien anticiper la rentrée.

Il y a aussi une possible source d’angoisse liée aux choix que nous faisons pour les vacances et la ribambelle de questions comme : « vaut-il mieux aller à la mer ou à la montagne, partir en camping, à l’hôtel, en gîte, en séjour all inclusive, entre amis, en famille ou bien seul », peuvent finir par nous paralyser devant les choix et leurs implications. Les préférences de chaque membre de la famille, mélangées avec un budget restreint, n’aident pas trop la situation ; et quand on ne peut pas se permettre plusieurs vacances dans l’année, l’enjeu devient de taille, les vacances se doivent d’être parfaites !

Le stress n’est souvent pas derrière nous une fois partis en vacances. Les potentielles sources de stress pendant les vacances sont innombrables.  On peut penser aux situations sur lesquelles nous n’avons pas ou peu de contrôle, comme le désenchantement car la location ne corresponde pas à ce qui était prévu, les bagages qui se sont égarés en route, le mauvais temps, vivre les mêmes contraintes quotidiennes - courses, repas, ménage, ça se passe mal avec la famille ou les amis présents ou bien mes enfants, son partenaire et/ou soi-même tombe malade, nous nous blessons, nous perdons nos affaires etc.

C’est aussi le moment ou le travail revient par la petite porte car on continue parfois d’aller sur son portable et regarder son courrier et d’autres sollicitations professionnelles, le bureau ou ses clients nous appellent régulièrement. L’absence de déconnexion réelle peut nous stresser autant que son contraire, oui !

Le retour peut lui aussi être parsemé de facteurs stressants comme le décalage horaire, une tonne de lessive à faire, les bagages à ranger, la maison à remettre en route et le frigo à remplir. A cela s’ajoute le retour au travail où nous attendent souvent des courriels non répondus, des rendez vous à reprogrammer, des problèmes apparus, voire des choses plus personnelles comme de retrouver son rythme de « croisière » après la pause estivale.

Maintenant, voici des astuces pour mieux appréhender vos vacances et pour les envisager de façon plus calme, plus détendue, plus sereine.

Avant :

1.Anticipation : billet, passeport, réservations, la révision de la voiture etc.

Faire des recherches pour réserver un hôtel, un billet d’avion ou de train, pour louer une voiture, vous permettra de faire des économies et d’avoir plus de choix. Vérifiez les dates de validité de votre passeport, carte d’identité, permis de conduire ou carte de réductions. Cela prend quelques secondes, mais oublier peut vous coûter de l’argent et du temps.  

2. Liste de préparatifs.

Il existe sur le net des listes toutes faites. Profitez-en ! Listez les choses à faire avant le départ et rayez-les au fur et à mesure. Cela libère l’esprit et permet de constater une progression dans votre préparation.

3. Prévoir ou préparer quelques repas à congeler pour le retour.

Si vous rentrez tard ou fatigué(e) vous serez heureux(se) d’avoir de la nourriture toute prête à chauffer !  

4. Prévoir assez de temps de trajet.

Rien n’est plus stressant que de partir dans l’affolement ou d’angoisser parce que vous êtes pris dans un bouchon et que vous risquez de louper l’avion, le train ou le bateau. Vous risquez aussi d’oublier vos papiers ou vos billets. Alors donnez-vous une marge de sécurité. 

5. Organisation du travail la semaine avant.

Ne prévoyez « rien » dans vos plannings de la dernière semaine. Vous voulez finaliser certains dossiers, achever des commandes en cours, trier des papiers ou toute autre activité qui prend du temps ? Ajuster vos agendas pour vous assurer d’avoir l’esprit tranquille et non en surchauffe !

6. Taches à déléguer.

Apprenez à déléguer. Trouvez un collègue ou un collaborateur pour exécuter certaines tâches durant vos congés. Mais attention : soyez précis et clair dans vos instructions pour éviter des malentendus et des frustrations en rentrant.

7. Annonce d’absence du bureau et message enregistré pour tel. et courriel.

Vous pouvez diriger les personnes vers le collaborateur du point 5 ou tout simplement annoncer que vous reprenez vos activités à compter de telle date.

Rodolphe Oppenheimer (psychanalyste, membre de l’Association française de thérapie comportementale et cognitive) suggère également de "pratiquer l’anticipation positive en se fixant des règles qui vont diminuer le niveau de stress : ‘je sais que je prends des coups de soleil alors je me mettrai de la crème solaire d’indice 50. Je l’achète dès maintenant et je suis soulagé ‘, etc". Enfin, lâchez prise et concentrez-vous sur l’essentiel : même si vous oubliez quelque chose avant de partir, vous pourrez probablement vous en passer ou acheter ce qu’il vous faut sur place".

Pendant :

8. Si obligation de suivi : plage horaire précise et respectée.

Si vous êtes dans l’obligation d’avoir un suivi professionnel, pensez à déterminer une plage horaire précise et n’en dérogez pas ! 

9. Planification minimale pendant.

Si vous avez prévu de visiter un lieu touristique ou de participer à une activité prenez le temps de regarder les jours et les horaires, la distance ou la météo. Vous pouvez même prendre les billets en ligne pour éviter les longues filles sur le soleil.

10. Recul et lâcher prise.

Pendant toute l’année vous êtes soumis à des impératifs d’horaires, d’organisation, de routine. Profitez de ce moment « entre parenthèse » pour lâcher prise et profiter du moment présent. 

11. Prévoir de moments et des jours off.

Pendant les vacances vous voulez visiter, marcher, découvrir. Mais faire cela tous les jours peut être fatigant. Prévoyez aussi des journées sans rien faire. Cela fait partie des bienfaits des vacances. 

Au retour :

12. Jours de retour avant reprise.

Dans la mesure du possible, essayez de rentrer au minimum un jour plus tôt que la fin de vos vacances. Cette journée vous permettra d’atterrir et de vous remettre tranquillement. Vous pouvez défaire vos bagages, faire la lessive, mettre la maison en marche, récupérer votre animal de compagnie … sans être dans le stress.   

13.Retour anticipé bureau.

Organisez votre première semaine de retour au travail de la même manière que vous avez organisé la dernière semaine de travail. Donnez-vous 1 ou 2 jours en rentrant pour vous replonger dans vos dossiers, regarder des courriels reçus, répondre aux appels, gérer les priorités. Prenez des nouvelles de ce qui s’est passé en votre absence et faites un suivi sur ce que vous avez délégué.

Et vous ? Que faîtes- vous pour moins stresser et profiter pleinement de vos vacances ? Avez-vous vos propres astuces pour vous simplifier la vie ? Si c’est le cas, merci de me les partager.  

Au retour de vos vacances vous pouvez consulter sur notre site le modèle de stress persolog® qui se propose de vous donner les outils nécessaires pour changer vos attitudes envers les situations stressantes et réagir de manière productive, afin de garder votre santé tout en profitant de toutes les provocations présentes dans votre vie.

Nous sommes heureux de vous accompagner sur les besoins spécifiques de votre organisation : appelez-nous au +33 617 47 12 56 ou envoyez-nous en email à l’adresse persolog.france@gmail.com

Bon été et des vacances sans stress !

N'HÉSITEZ PAS À PARTAGER !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More topics on the blog:

Quel type de coaching chaque style DISC offre-t-il ?

15. novembre 2019

Si vous êtes coach et que vous êtes familier avec le profil DISC, vous savez que vous pouvez faire appel à cet outil qui vous permettra de mieux vous connaître ...Savoir plus

Quel costume porte chaque type de personnalité DISC pour Halloween ?

31. octobre 2018

Quel costume porte chaque type de personnalité DISC pour Halloween ? D élevé : Le héros Une personne qui a des traits personnalité de type D (dominant) est plus susceptible ...Savoir plus

Personnalité et performance dans les ventes

3. avril 2019

La raison d’exister d’une équipe commerciale est simple et communément acceptée: vendre. Le plus et le mieux possible, tout le temps et a tout le monde…ou presque. Votre rôle, en ...Savoir plus