Maison d'édition , Académie, Conseil Rh

Le principe de l’arrosoir, voué à l’échec dans la gestion du temps !

19.04.2021 Catalina Mariuta 0
Le principe de l’arrosoir, voué à l’échec dans la gestion du temps !

Nous nous sommes demandé ce qui distingue une formation à la gestion du temps réellement efficace et durable d'une formation à la gestion du temps moins pertinente et à peine fructueuse. Les réponses sont aussi simples qu’étonnantes. Lisez -les par vous-même :

Un aperçu du marché de la formation à la gestion du temps

Depuis que des experts en productivité comme Stephen Covey, Peter Drucker et Alan Lakein ont souligné que la gestion du temps aide les gens à devenir plus efficaces et plus performants, le marché de la formation à la gestion du temps a explosé. En règle générale, ces formations se ressemblent toutes : les participants sont bombardés de diverses méthodes de gestion du temps.

Après une brève introduction, on s'attaque au thème de la fixation d'objectifs. Afin de fixer des objectifs concrets et réalistes, il est ensuite important que les participants comprennent les méthodes SMART, Getting Things Done ou l'escalier des objectifs. L'Analyse ABC, la Matrice d'Eisenhower ou la méthode des 25 000 dollars sont expliquées pour fixer des priorités adéquates - parfois simplement l'une après l'autre. Pour la planification, les formateurs aiment utiliser la méthode ALPEN. Bien entendu, la courbe de performance, la courbe des temps d’arrêt et la courbe de concentration ne doivent pas manquer. Viennent ensuite le Modèle d'équilibre du temps, le Principe de Pareto et bien d'autres encore.

On se pose alors la question : Si une méthode suit l'autre, comment les participants sont-ils censés être réceptifs au dixième - sans parler de savoir comment appliquer les méthodes par eux-mêmes ? Étant donné qu'un cours de formation ne leur offre pas autant de temps.

Pourquoi il y a autant de méthodes ?

Au total, il existe bien plus de 50 méthodes de gestion du temps. Un grand répertoire qui se transmet et s'enrichit de formateur en formateur. Mais pourquoi quelques méthodes ne suffisent-elles pas ? Demandez aux formateurs quelle est la meilleure méthode et vous allez entendre des réponses différentes. Pourquoi y a-t-il autant d'alternatives ? Est-ce parce qu'il y a tellement de sujets qui doivent tous être couverts ? Pas vraiment. Parce qu'avec ALPEN, nous pouvions déjà couvrir une grande partie. Alors, parce que des experts veulent faire partie du cercle d'élite avec leurs nouvelles méthodes ? C'est tout à fait possible ! Mais il est beaucoup plus probable que les inventeurs de nouvelles méthodes ne puissent pas couvrir leurs valeurs individuelles de bonne gestion du temps avec les ressources existantes. En d'autres termes : il y a autant de méthodes parce que la gestion du temps est très individuelle et que les différentes méthodes expriment cette individualité. Par exemple, certains formateurs se concentrent davantage sur la planification et apprécient donc la méthode Eisenhower pour fixer les priorités, tandis que d'autres se concentrent sur la mise en œuvre et apprécient donc la méthode des 25 000 dollars.

Les mêmes conseils aident tout le monde - ou pas ?

Tout comme les formateurs ont leurs préférences individuelles, les participants apportent également leur individualité à la formation. Une façon d'y remédier est de tenir compte de la personnalité des participants. Le modèle de personnalité Persolog® s'intéresse aux traits de personnalité observables des personnes, c'est-à-dire à leur comportement. La gestion du temps est un comportement. La personnalité a donc également une influence sur la gestion du temps. A quoi cela peut-il ressembler exactement ? Allons voir ça :

Le Dominant. Il y a des personnes qui recherchent davantage le succès. Potentiellement, ces personnes ne planifient pas autant par écrit, et ne planifient pas non plus leurs priorités. L'établissement des priorités se fait plutôt de manière intuitive et dans leur esprit. Ils ont leurs objectifs clairement en tête. Par conséquent, ils poussent les tâches qui leur permettent de se rapprocher rapidement de leurs objectifs. En règle générale, ils laissent simplement les petites choses, car elles sont peu utiles. Ils sont vraiment attirés par les choses importantes et urgentes.

Un conseil pour les dominants : gardez également un œil sur les tâches moins urgentes, afin de ne pas vous épuiser à long terme. Cela inclut également un repos actif et du temps pour se détendre !

L’Influent : D'autres personnes sont motivées par le désir de reconnaissance. Ils aiment la vie et le travail qui leur permettent de collaborer avec les autres pour faire avancer les choses. Ils sont donc attirés par des tâches nouvelles, variées et très intéressantes. Cela a également un impact sur la réalisation des tâches. Car en fonction de leur motivation, ils changent assez spontanément leurs priorités. Comme ils sont fidèles à la devise "Ce qui est important, c'est ce qui est amusant", toute planification devient un défi.

Un conseil pour les influents : priorisez davantage en fonction du critère d'importance, moins en fonction du facteur plaisir. Augmentez votre motivation pour les tâches désagréables en impliquant les autres.

Le Stable : Une autre catégorie de personnes s'efforce d'atteindre la cohésion et la coopération. Ils considèrent qu'il est de leur devoir de soutenir les autres et de faire avancer ensemble les tâches de l'équipe. Comme ils poursuivent rarement leurs propres objectifs, il leur est particulièrement difficile d'établir des priorités. Au lieu d'insister sur l'importance (=but), ils se concentrent sur les tâches urgentes.

Un conseil pour les personnes stables : cherchez à échanger avec vos collègues afin de connaître les délais et de pouvoir en évaluer l'importance. Cela permet de déterminer l'ordre de traitement des tâches.

Le Consciencieux : La quatrième catégorie de personnes se concentre sur la perfection. Il est important pour eux de mettre la cerise sur le gâteau en ce qui concerne le résultat du travail. Ils sont relativement bons pour établir la priorité des tâches. Ici, ce n'est pas tant la planification structurée qui fait obstacle, mais le passage de la planification à l'action. Car même si l'avantage d'une tâche est moins évident, elle sera accomplie à 100 % afin de répondre aux attentes en matière de qualité.

Un conseil pour les consciencieux : ne prévoyez pas tous les détails. Limitez votre perfectionnisme aux tâches importantes. Augmentez ensuite votre vitesse sur les tâches moins importantes.

Plus important que les méthodes : la personnalité !

La plupart des formations à la gestion du temps appliquent donc le principe de l'arrosoir : lors d'une formation d'un ou deux jours, toutes les méthodes de gestion du temps, les conseils et les astuces sont déversés sur les participants déjà surchargés. Comment une plante est-elle censée développer ses racines et germer ? Certaines plantes ont besoin de plus de soleil, d'autres plus d'ombre. De la même manière, des personnalités différentes ont besoin de méthodes et de conseils différents pour gérer leur temps.

Bien entendu, les méthodes de gestion du temps telles que SMART et Co. devraient faire partie de la formation à la gestion du temps. Cependant, il est bien plus important que les méthodes elles-mêmes, d'initier et d'aider à façonner un processus de réflexion chez les participants. Les formateurs doivent réussir à transmettre à leurs participants leur propre individualité en matière de gestion du temps et à leur fournir des méthodes et des conseils qui les aident réellement à franchir les limites. Au lieu de la quantité, l'accent doit être mis sur la qualité. Au lieu de présenter toutes les méthodes, il convient d'enseigner les bonnes méthodes et de les repenser en fonction de l'individu. Il s'agit d'apprendre à apprécier la différence et de commencer là où elle touche vraiment l'individu. Ce n'est qu'à cette condition que le transfert dans la pratique peut réussir. Ce n'est qu'à cette condition que la formation à la gestion du temps peut être véritablement durable.

Article tiré du Persolog Allemagne .


Souhaitez-vous travailler sur votre gestion du temps ? Vous êtes formateur, coach, manager, spécialiste des ressources humaines, et vous souhaitez enrichir vos services avec des outils validés pour évaluer et développer les compétences en matière de gestion du temps ? Suivez notre formation en ligne sur la gestion de temps !

N'HÉSITEZ PAS À PARTAGER !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More topics on the blog:

Comment trouver l’inspiration pour votre formation ?

9. novembre 2020

Vous êtes assis à votre bureau en train de chercher une nouvelle idée créative pour votre formation. Vous tapez quelque chose sur votre PC et vous le supprimez à nouveau, ...Savoir plus

Le partenaire réservé, comment l’approcher ?

14. mai 2019

Beaucoup de gens disent que leur partenaire est très réservé et qu'il est difficile de savoir ce qu'il ressente ou ce qu'il pense vraiment. L'explication pour le comportement réservé peut ...Savoir plus

Consolider les relations avec le DISC.

8. février 2021

Cette année, la Saint-Valentin 2021  ça sera à la maison. Le 14 février, c'est avant tout une occasion de plus pour se dire « Je t'aime », que ce soit ...Savoir plus